· 

L’épicerie Brémond 1830 fait chanter nos papilles

Au 37 de la Rue Lévis (Paris 17ème) se cache l’antre des saveurs de Provence. Un paradis pour moi qui consomme autant d’huile d’olive que les normands de crème fraîche. Avant de faire le tour, petit retour en arrière. En 1830, la famille Brémond installe son atelier de confiserie au cœur d’Aix-en-Provence. Elle propose aux aixois des confiseries, dont les célèbres calissons d’Aix, ainsi que des produits d’épicerie fine comme des thés, du café, du chocolat, des amandes, de la confiture…. Une offre gourmande qui va s’étoffer au fil des années, avec des spécialités provençales comme l’huile d’olive, les herbes, la tapenade, les terrines…. 

Aujourd’hui, la marque compte plus d’une trentaine de boutiques dont une en plein centre de la Rue Lévis.

Tenue par la souriante et pétillante Rosalie, cette petite boutique est une véritable caverne d’Ali Baba made in Provence, à commencer par une impressionnante sélection d’huile d’olives, produites par des petits producteurs provençaux ainsi que quelques producteurs du bassin méditerranéenPetit conseil de cuisinière, laissez-vous tenter par la First (29,90€/litre), une huile d'olive vierge extra, sélectionnée parmi les Grands Crus de Provence dont les arômes et la longueur en bouche ont failli me faire perdre la toque !

 

 

Mais pour moi, l’idée de génie reste l’orgue à huile qui permet de venir avec une bouteille vide pour la faire remplir par Rosalie (9.90 € les 250ml et 19.95€ les 500ml). Pour le petit animal fragile que je suis le côté écolo de cette démarche ne pouvait que me faire craquer ! (oui je sais il m’en faut peu) ! Quant aux Stars de la boutique, pour ne pas dire du quartier, les olives vertes Lucques vendues au détail (25€/kg) s’arrachent dès leur arrivage. J’entends déjà quelques grincheux dirent que les olives c’est bien, mais que ça ne fait pas tout !

Pas de panique, la Maison Brémond propose également un vaste choix de produits d’épicerie fine comme des herbes, des condiments, des sauces… vous trouverez tout pour ensoleiller vos plats et vos papilles. J’allais oublier les fameuses terrines (6€) de la famille Telme. Installé à  Forcalquier, ce conserveur (si si ça se dit je vous assure) rempli ses terrines de porc ou de canard à la fourchette pour ne pas abîmer le produit.

Parce que la Provence ne serait pas la Provence sans délicieux calissons d'Aix et ses fameuses navettes, vous en trouverez juste à côté de la caisse. Les navettes sont de haut vol, la recette légèrement revisitée à été élaboré par Pierre Hermé himself ! 

Je vous le dis Brémond, c’est la Provence à Paris, les cigales et le soleil en moins ! 

Maison Brémond 1930

37 Rue de Lévis, Paris, 75017

Ouvert Mercredi, jeudi, vendredi ; 10h30-13h30/14h30-19h30, samedi 10h30-14h00/15h00-19h30, dimanche 10h-13h00.

 

Tél. : 01.40.54.81.63